Questions

Considérant qu’exercer un métier c’est faire comme les autres mais différemment, voici des réponses qui s’appuient sur des sites où vous trouverez des informations, générales mais fiables, données par d’autres personnes qui ont fait leur métier de l’hypnose.


« Sur quoi travaillez-vous? »

Les arrêts de tabac, les régulations alimentaires, les peurs, les étapes de la vie à passer font la grande majorité des séances qui se tiennent ici. Mais les applications et cas particuliers sont très nombreux.

Selon Richard Bandler, co-créateur de la PNL « La question n’est pas : Que peut-on faire de particulier avec l’Hypnose? Mais : Comment utiliser l’hypnose pour faire ce que l’on veut? « … Ainsi pourrait commencer cette page produite par le Dr.Vincent Haas (exerçant à Paris) et qui donne déjà une bonne indication du nombre de choses que vous pouvez dépasser dès maintenant. 🙂 Pour certaines demandes particulières n’hésitez pas cependant à vous renseigner directement en cliquant sur l’onglet Contact ci-dessus!


« Combien de séances faudra-t-il ? »

L’hypnose a une très bonne réputation sur certaines thématiques de travail mais la réponse à cette question sera toujours « ça dépend de vous… » De qui vous êtes, de votre parcours, de la situation qui vous amène.

Pour une réponse plus détaillée, la lecture de cet article de Olivier Lockert est très utile. Toute personne qui envisage une thérapie , même, et surtout, brève, gagne à avoir lu ce texte…


« Travaillez-vous avec les enfants? »

Oui, à partir de 5 – 6 ans généralement mais il est arrivé que ce soit plus précoce, au cas par cas.


« Comment choisir son thérapeute? »

Plusieurs critères peuvent être en considération. Les voici sous forme de questions… Quelles type d’hypnose pratique le thérapeute? Vous en voudrez- peut-être une plutôt qu’une autre. Quelle est sa formation?  200h ou 30j de formation intensive sont un minimum pour un niveau professionnel. Quelle est son école de référence? Cette école fait-elle des publications? Est-elle ancienne? La longévité n’est pas forcément gage certain de qualité mais donne une certaine idée… Tout comme la durée de pratique professionnelle du thérapeute que vous envisagez de consulter. Depuis combien de temps est-il ou elle installée? Et pour combien de temps de travail hebdomadaire? Il est difficile de faire un travail de qualité quand on reçoit des clients 8h/jour 5j/semaine. 15 à 20 consultations par semaine est une moyenne indiquant que votre thérapeute est prisé mais conscient de ses limites.

Enfin, quel est son tarif? Et quel est son comportement si vous mettez ce sujet sur la table? A Paris, un coût de séance compris entre 80 et 130€ est ordinaire. En Régions, comptez entre 50 et 100€, suivant le contexte géographique. Très au dessus de ces tarifs (double du haut de la fourchette), il y a une exagération que la compétence seule ne justifie pas… Très en dessous (Moitié du bas de la fourchette), il y a impossibilité pour ledit thérapeute, qui est aussi un entrepreneur, de dégager un bénéfice dans les contextes réglementaire et économique présents. Il s’agit peut-être d’une personne qui débute dans le métier ou en pratique un autre en même temps. Ce qui, encore une fois, n’est pas forcément problématique.

Ces différences questions vous donneront un faisceau d’informations allant dans un certain sens. Vous vous forgez un avis qui vous sera propre, et plus utile que les seuls avis lus le net. Mais une question importante qui restera ensuite toujours c’est : »Comment je le sens? »


« Quelles différences entre Hypnose classique, Ericksonienne, Nouvelle Hypnose, Hypnose Humaniste..? »

A partir des informations données sur le site de l’Institut Français d’Hypnose Ericksonienne, Camille Righi (exerçant en Nouvelle-Zélande désormais), fait une présentation comparée des différentes formes d’Hypnose apparues au cours du temps. Elle retrace ainsi en une page l’histoire d’une discipline qui prend de nombreux visages.


F.A.Q : Forcément,on peut Avoir d’autres Questions..!

Qui de mieux que l’Institut Français d’Hypnose Humaniste et Ericksonienne pour répondre aux questions que l’on se pose le plus souvent. Pointu, simple et souriant,  plus qu’une référence, LA référence!